Les honoraires sont fixés de façon libre et en accord avec le client. La Loi du 31 Décembre 1971 indique qu’ils sont fonction de la difficulté de l’affaire, de l’usage en la matière, de la situation financière du client, des frais exposés par l’Avocat, ainsi que de sa notoriété et de ses diligences.

De façon générale et dès le premier rendez-vous, tous les clients particuliers se verront proposer une convention d’honoraires destinée à fixer par écrit le montant des honoraires qui seront sollicités au titre des diligences et frais divers de procédure ainsi que des éventuels résultats obtenus.

Bien évidemment, les clients se verront systématiquement délivrer une facture d’honoraires.

Pour les sociétés et entreprises et sauf à convenir d’un honoraire forfaitaire, les honoraires seront fixés en fonction d’un taux horaire tenant compte de la difficulté de la matière et/ou du dossier.

Facturation des honoraires

En pratique, le Cabinet BENOIST-REDON & ASSOCIE pratique trois méthodes de facturation des honoraires :

- le forfait pour un dossier ou un volume donné de dossiers. A titre d’exemple, un dossier devant le Tribunal de Grande Instance peut être évalué approximativement à 3.000,00 € HT, un divorce par consentement mutuel sans difficulté particulière à 1.000 – 1.500 € HT

- au temps passé en fonction d’un taux horaire déterminé d’un commun accord avec le client. cette méthode est utilisée lorsque la nature du dossier ou sa difficulté empêche de convenir d’une facturation forfaitaire, le taux horaire étant fixé aux alentours de 250,00 € HT.

- des honoraires fixes, augmentés d’un honoraire de résultat versé si les objectifs sont atteints, ce procédé pouvant être utilisé dans le cadre des procédures prud’homales pour salariés.